Le Tour de France : champion du contenu

Le Tour de France : champion du contenu

Le Tour de France : champion du contenu

La Grande Boucle bat son plein et on ne compte plus les heures de direct. Outre les départs, les chutes et les vainqueurs, ce spectacle télévisuel est aussi un outil de promotion touristique. Les villes hôtes bénéficient d’une mise en lumière valorisante avec un contenu qualitatif.

Chaque année, ce sont près de 250 communes qui candidatent auprès d’ASO, l’organisateur du Tour de France pour accueillir une étape. En plus de devoir remplir des critères logistiques (capacité d’accueil des équipes, largeur des routes…), elles doivent aussi faire un chèque : environ 65 000 euros pour une ville de départ et 110 000 euros pour une ville d’arrivée.

Investissement rentable

Ces sommes sont colossales pour les plus petites communes, surtout en période de restrictions budgétaires, mais c’est un investissement rentable. Les retombées économiques directes sont liées au passage des touristes et des équipes. Des milliers de personnes viennent regarder les coureurs passer sur les bords des routes. Les hôtels et restaurants voient leur fréquentation augmenter alors que la période estivale est d’ordinaire calme dans certaines communes. Le village du Tour de France est aussi un lieu prisé des habitants et des visiteurs et crée de l’animation.

Vitrine internationale

Mais surtout, les villes bénéficient d’une vitrine touristique internationale unique. Le Tour de France est retransmis par 78 chaînes de télévision dans 190 pays. Deux milliards de téléspectateurs sont ainsi devant leur écran, captifs et avides de beaux paysages. Il faut dire que les retransmissions du Tour de France sont très valorisantes pour les villes hôtes. Vues d’hélicoptères, zoom sur le patrimoine culturel local, anecdotes et spécialités gastronomiques… Il suffit de regarder la télévision pendant une demi-journée pour trouver des nouvelles idées de destinations de vacances. Par exemple, le week-end dernier, la ville de Bourg-en-Bresse a pleinement profité du départ du Tour. Un long temps d’antenne a été consacré au Monastère royal de Brou, un bâtiment central dans la ville avec une histoire riche. Idem pour les gorges de l’Ain, propices à de nombreuses balades…
La Grande Boucle produit ainsi des contenus touristiques attractifs auprès d’une audience énorme. Peu de communes pourraient s’offrir un pareil plan média…

About the Author

Leave a Reply