Le contenu : la base du blogueur

Le contenu : la base du blogueur

Le contenu : la base du blogueur

Décider de créer un blog, c’est bien. L’alimenter c’est encore mieux. Et même indispensable pour faire vivre cet outil de communication. Il faut donc respecter quelques règles pour assurer la crédibilité et la longévité de son blog. Panorama.

 

1- Choisir une thématique

Donner un thème à son blog permet d’éviter de se disperser, et donne une cohérence à votre prise de parole tout en traitant des sujets qui vous intéressent. Ce sera d’autant plus facile d’avoir des idées d’articles à publier. C’est aussi ce qui conditionne la cible. En fonction des sujets abordés, les internautes ne seront évidemment pas les mêmes. Veillez donc à choisir votre ligne directrice en fonction de votre clientèle.

La thématique peut être très large : économie, entrepreneuriat, actualité, culture, loisirs… Elle permet ainsi de trouver de nombreuses idées d’articles et de ne pas se restreindre. Par exemple, il est très facile de rebondir sur une information et de la traiter sous l’angle économique afin de ne pas s’éloigner de sa ligne éditoriale. Personnifier le blog en le présentant comme «la tribune de…» est aussi un moyen efficace pour aborder toutes les questions, sans restriction et en donnant son point de vue.

En revanche, affiner la thématique peut permettre de se concentrer sur une compétence ou une passion pour toucher un public plus pointu, «d’aficionados». C’est un bon moyen de renforcer son expertise et sa légitimité sur un sujet, en le creusant au maximum. Exemple : la comptabilité, le management, l’export ou encore le VTT ou la peinture. Ces blogs «de niche» sont aussi plus rapidement et mieux référencés car moins concurrentiels. Attention toutefois aux thématiques sur les nouvelles technologies qui sont aujourd’hui largement abordées sur les sites.

 

2- Définir un planning

Un blog doit être alimenté régulièrement, à la fois pour fidéliser les lecteurs mais aussi pour convaincre les moteurs de recherche et améliorer son référencement naturel. Ne soyez pas trop ambitieux, un rythme quotidien est difficile à tenir. Mieux vaut donc privilégier un rythme hebdomadaire, en introduisant un rendez-vous régulier. Par exemple : tous les lundis matins pour bien commencer la semaine.

Il faut ensuite établir un calendrier des publications en fonction des sujets abordés. Réagir aux actualités chaudes qui touchent sa thématique est indispensable mais il faut aussi prendre en compte les «marronniers», ces sujets récurrents qui reviennent chaque année à la même période. Ainsi que les grands événements liés à votre sujet : salons, congrès, manifestations… Il est donc important de les lister et de les programmer pour ne pas oublier d’en parler. Avec votre planning, vous savez chaque semaine de quoi vous allez parler et vous pouvez produire en amont (voire stocker !) les articles afin de tenir le timing.

 

3- Puiser dans ses ressources internes

Avant de se lancer dans la rédaction effrénée d’articles, il est intéressant de faire le tour de ce dont dispose l’entreprise en matière de sujets. Certains sont même déjà écrits et auraient seulement besoin d’un rewriting pour être publiables. Mais l’entreprise est aussi une mine d’informations et de sources. Ainsi, les collaborateurs et les partenaires sont des ressources clés : il est possible de les interviewer sur leur parcours, ou leur donner la parole concernant une passion ou un savoir-faire très spécifique. Un de vos clients redécore ses locaux ou innove avec une idée de génie ? Parlez-en sur votre blog ! En plus d’avoir un bon article, vous renforcerez la relation de confiance qui vous unit.

 

4- Varier les formats

Les longs articles très complets (comme celui-ci) c’est bien mais peu de gens ont le temps de tout lire. Alors variez les formats et alternez entre un article rédigé, une brève, une interview mais aussi une infographie, une photo, une vidéo, un gif… Ils sont vite lus et vite partagés !

 

5- Optimiser !

Listez les mots-clés qui serviront le référencement avant de commencer la rédaction. Et intégrez-les sans pour autant alourdir la lecture. Ils seront pris en compte dans les moteurs de recherche et participeront à faire ressortir l’article (et votre site) en tête des résultats. Ajoutez aussi des liens vers les entreprises ou les marques que vous mentionnez. Globalement, Google apprécie le contenu inédit, de qualité, sans fautes d’orthographe et a besoin d’un rythme de publication régulier pour bien intégrer votre site. Attention : n’oubliez pas que le référencement naturel prend du temps (plusieurs mois) pour commencer à donner des résultats intéressants.

Suivre les indicateurs est d’ailleurs indispensable pour comprendre et percevoir l’évolution. Mais aussi pour mieux connaître les attentes de votre cible : quels sont les articles les plus consultés ? Quels sont ceux qui ne marchent pas ? Ne les oubliez pas.

 

6- Relayer ses articles

Pour faire connaître son blog et ses publications, les réseaux sociaux sont de précieux outils. Facebook, Twitter, Google +, Instagram, LinkedIn, Viadeo… Il faut bien annoncer la publication sur chacun d’eux, en adaptant à chaque fois le message au réseau et à ses membres. C’est ainsi que l’audience augmentera et qu’une communauté se créera autour de vous.

About the Author

Leave a Reply